AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 just the two of us (franz)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elma
Ursule-Bérangère mange ses crottes de nez.
avatar

Messages : 95
Inscrit(e) le : 26/04/2010

VOS PAPIERS
Occupation: serveuse/concierge
Adresse: 8B impasse Epli
Affinités:

MessageSujet: just the two of us (franz)   Ven 30 Avr - 19:36

« Angie, tu sais que je t'aime. Kimber n'a jamais compté pour moi. Ce n'est parce que j'ai couché avec elle que j'avais des sentiments. Je t'en prie ne m'en veux pas. Je sais que tu médites une vengeance avec Kallaghan, mon pire ennemi, mais c'est inutile crois moi. Je t'aime Angie, oh oui je t'aime. Oh Angie ôte cette robe inutile ! »

« Nan te laisse pas faire Angie ! C'est rien qu'un enculé de sa mère ! »

Elma regardait peu la télévision. Forcément, il était rare qu'elle passe une soirée chez elle, seule. Seulement lorsqu'elle se plantait devant le téléviseur, en général, elle prenait les problèmes des personnages très à coeur, de la cheerleader anorexique au geek frigide. Quoi de plus captivant que de suivre la romance par textos de Brenda et Jason ou de trembler pour Kate qui a perdu sa boite de tampons dans la chambre de ses parents ? Surtout qu'Elma venait de se faire refuser une soirée avec Matthias son casi officiel quadra sexy sans raison valable alors évidemment, elle était d'humeur à tous les envoyer chier ces mecs sans coeur. Sa coloc était absente, Elma en avait profité pour se mettre à l'aise autrement dit elle n'avait gardé que ses sous-vêtements et s'empiffrait de nutella devant une série à la con. Tant pis pour Matthias, il la retrouverait obèse à leur prochain rendez-vous.

« Bébé, rien ne pourra jamais nous séparer, pas même ton frère qui n'a de cesse de vouloir te caresser la cuisse droite sur le terrain vague numéro six. »

« Erk.»

Elle reposa le pot, la cuillère, essuya sa bouche pleine de chocolat avec son avant bras et alluma une cigarette. Lorsqu'elle tourna la tête pour reposer son paquet, Madonna sur son affiche grandeur nature chopée dans le dernier starclub la regardait d'un air réprobateur.

« Oh toi ta gueule. Tu te ballades bien sur le periph' à moitié à poil. »

C'est vrai quoi, facile de juger quand on est rien qu'une pauvre affiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franz
Guy-Noël fait du savon.
avatar

Messages : 131
Inscrit(e) le : 21/04/2010

VOS PAPIERS
Occupation:
Adresse:
Affinités:

MessageSujet: Re: just the two of us (franz)   Sam 1 Mai - 19:04




    Franz n’était pas sûr qu’Elma serait chez elle, en réalité elle y était rarement. La jeune femme passait son temps dehors, à la recherche de nouveaux scoops. Elle s’attardait parfois chez son meilleur ami pour bavarder, ou monologuer, selon le point de vue. Mais pour une fois, c’était Franz qui avait plein de choses à lui dire, il avait envie de lui raconter sa journée, de lui montrer le beau « Elma » qu’il s’était fait tatouer dans le dos, de s’allonger sur le canapé et de regarder le plafond en pensant à Jón, en rappelant à Elma combien il est beau et intéressant. Sur le chemin vers l’impasse Epli, Franz espérait qu’elle serait chez elle, alors qu’il revenait de chez le tatoueur. Il sentait encore sa peau vibrer, les mains de Jón sur son dos, il voulait partager ça avec celle qui compterait toujours pour lui.

    Il couru sur les derniers mètres qui le séparaient de la minuscule maison qu’Elma partageait avec Bæron. Franz n’y était venu que rarement, trouvant l’endroit trop féminin. De plus son amie ne lui laissait que rarement le temps de venir, elle trouvait toujours un moyen de le retrouver chez lui ou ailleurs. Cette fois, il se posta devant la porte, inspira fortement avant d’ouvrir la porte, qui n’avait pas été verrouillée. Il avança dans l’appartement et trouva Elma affalée sur le canapé, devant la télévision, une cigarette à la main et le pot de Nutella devant elle. Elle était en sous-vêtements, et à moins que son nouveau Jules ne soit caché sous le canapé, elle devait être seule, et elle ne sortirait surement pas ce soir. Franz n’avait qu’à la regarder et il savait tout sur elle. Il ne fut pas gêner de la voir aussi peu vêtue, ils avaient l’habitude.
    Elma leva les yeux vers lui et il sembla qu’elle s’apprêtait à dire quelque chose, cependant le jeune homme ne la laissa pas faire. Il retira son t-shirt sans rien dire, vint s’asseoir près d’Elma et lui tourna le dos. Malgré son excitation, il gardait une voix calme et douce.

    « Regarde un peu ça ! Tu peux toucher, ca me fait même pas mal. » Tant bien que mal il attrapa les mains de la jeune femme, restée assise derrière lui, pour les poser au milieu de son dos, où Jón avait tatoué « Elma » un peu plus tôt. Il jeta un coup d’œil à Madonna, qui le mattait depuis quelques instants, et sourit de se sentir si beau.
    Puis à nouveau il s’adressa à son amie. « Ca te plait, hein ? Ton mec est là ? Il te reste de la glace ? »
    Les questions se précipitaient à sa bouche, il était particulièrement heureux de voir Elma. Il avait envie de passer une bonne soirée.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elma
Ursule-Bérangère mange ses crottes de nez.
avatar

Messages : 95
Inscrit(e) le : 26/04/2010

VOS PAPIERS
Occupation: serveuse/concierge
Adresse: 8B impasse Epli
Affinités:

MessageSujet: Re: just the two of us (franz)   Lun 3 Mai - 21:06

Elma sursauta légèrement en entendant la porte d'entrée s'ouvrir. Baeron rentrait déjà de son repas de famille ... ou de son cours de yoga avec le prof américain sexy ? Elle n'en savait trop rien en réalité. Et ça n'avait pas la moindre importance puisque l'invité surprise n'était autre que Franz, le type qui, naturellement, n'avait plus besoin de s'annoncer. Elma allait mollement répliquer que, bordel, elle n'aimait pas qu'il débarque à l'improviste, juste comme ça pour la forme. Seulement il ne lui en laissa pas le temps, et heureusement, parce qu'elle n'en pensait pas un traitre mot finalement. Elma était de ces filles qui ne supportent pas d'être seules. Un type croisé en ville, une plante verte, un tamagotchi, tout sauf la solitude. Quand c'était Franz, c'était mieux, parce que lui, il était spécial.
Reste que la première chose qu'il fit, ce fut d'enlever son t-shirt pour exhiber fièrement son nouveau tatouage. La jeune femme s'attendait à tout : un pigeon émasculé, une bouteille de jus de goyave ou même un coeur ringard, mais certainement pas à voir son prénom au beau milieu de son dos, finement calligraphié. Sous ses doigts, son « Elma » était infiniment doux. C'était le genre d'attention qui faisait pleurer les filles et Elma en était une vraie de vraie.

« T'es con. Bien sûr que ça me plait. Après la pie, si tu veux, j'me ferais tatouer Franz sur les deux seins. »

Elle essuya ses yeux humides à la va-vite et lui désigna le mini-frigo de la cuisine où Baeron entassait ses pots de Haagen Dazs. Elle trouva l'autre question relativement amusante. Elma se trouvait présentement dans une situation compliquée, comme d'habitude. En fait, il aurait été difficile de lui reconnaitre « un mec » puisqu'elle poursuivait plusieurs relations à la fois. Pourtant les histoires sans lendemain c'était pas son truc à Elma. A chaque fois, elle pensait sincèrement que le beau brun de vingt cinq ans complètement ivre qu'elle venait de croiser au bar deviendrait le père de ses enfants. Reste qu'elle avait du mal à faire son choix entre Dean, Gìsli et son beau chirurgien. Elle se contenta donc d'hôcher la tête négativement et de s'avachir un peu plus sur son lit.

« Ramène deux cuillères. Et j'peux savoir pourquoi t'es d'humeur si guillerette ? - ouais c'était dans mon calendrier des mots du jour - T'as vu Jón je présume ? Bah ouais t'as forcément vu Jón avec ton Moi dans le dos. Ca avance, dis, dis ? Quand est-ce que tu vas lui dire qu'il te fait des papillons dans le ventre, hein ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: just the two of us (franz)   

Revenir en haut Aller en bas
 
just the two of us (franz)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Franz Bardon "le chemin de la véritable initiation magique " PDF
» Franz Beckenbauer
» Franz Reichelt ou le rêve d'un tailleur malheureux...
» A961 0pération Octopus 87-88
» Pourquoi Edelweiss ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
This town works backwards :: NOUS HABITONS AKUREYRI :: Impasse Epli :: N°8 - B-
Sauter vers: